Une inconnue chez moi.

Imaginez, vous rentrez un soir, et dans votre canapé, il y a une inconnue, qui se croit chez elle. Elle a utilisé votre vaisselle, elle a mis vos chaussons, elle s’est essuyée avec votre serviette. Vous la regardez, sans pouvoir parler, ni bouger, et là… elle dit les mots que vous avez l’habitude de dire. Ce sont vos mots, vos phrases, celles qui font sourire, ou rire. Elle se dit chez elle, elle a bien le droit.

Et vous, vous êtes là, sans rien pouvoir faire, comme paralysés.

Et puis, tout à coup, vous pouvez parler, alors vous demandez ce qui se passe… et cette personne vous répond que vous faîtes erreur. Que non, elle n’est jamais venue chez vous, qu’elle n’est pas là, dans votre salon.

Il y aurait de quoi devenir barge, pas vrai ?!

Et bien c’est ce que j’ai vécu en début de semaine.

Pas tout à fait de la même façon, non. Mais le parallèle est là.

Virtuellement, une inconnue est venue chez moi.

Elle a montré à ses abonnés MA piscine, en la faisant passer pour sienne. Elle a utilisé mes mots, mes phrases, pour légender ses images (qui n’étaient d’ailleurs sûrement pas les siennes.) Elle a copié, mot pour mot, des statuts que moi, ou d’autres amies à moi, avions écrit. Elle s’est fait passer pour une personne qu’elle n’était pas.

plagiat instagram

plagiat instagram

plagiat instagram

Quand, avec captures d’écran à l’appui, je lui ai demandé des explications, que j’estimais légitimes, elle m’a répondu que je faisais erreur. Tiens, d’ailleurs, ce n’était pas elle, puisque je n’avais qu’à bien regarder, il y avait 3 S en plus à la fin de son pseudo.

plagiat instagram

plagiat instagram

Quand j’ai parlé d’illégalité, de droit et de main courante, elle m’a bloqué, fermant la porte virtuelle vers mon chez moi dupliqué. Depuis, elle a enlevé des photos. Changé de noms. En a enlevé d’autres, et a changé de noms encore. Il ne reste plus grand chose de chez moi, tout juste quelques textes et photos. Mais je garderais en mémoire qu’elle est venue chez moi.Et que malgré vos nombreuses marques de soutien et vos signalements, Instagram n’a pour le moment rien fait.

Pour moi, les réseaux sociaux, c’est un réel endroit de partage, où je ris, où je râle, où je m’épanche aussi. Pour elle, c’est un leurre, un lieu où on ne s’invente même pas une vie, non. On prend celle des autres.

Encore un immense merci à vous, vous avez été un réconfort et un soutien bien réel. Et ça, elle ne pourra pas le faire passer pour le sien. (si tu me lis, plagieuse ridicule, sache que je te surveille malgré tout… et que je t’emmerde autant que je te plains.)

 

15 Commentaires

  • Julesetmoa 18 avril 2018 à 15 h 51 min

    Je n’avais pas suivi ton affaire mais je trouve ça hallucinant. Tu n’es malheureusement pas la première à qui ça arrive. A chaque fois je me dis que ces personnes doivent vraiment avoir un problème psychologique pour en arriver là.
    Bon courage pour la suite

    Répondre
  • Cathy 18 avril 2018 à 15 h 58 min

    On compatit… quel culot !! J espère pour toi qu elle ne recommencera pas. BISOUS.

    Répondre
  • Autelie 18 avril 2018 à 17 h 31 min

    La (triste) rançon de la célébrité !!!

    Répondre
  • Vlynette 18 avril 2018 à 17 h 43 min

    Elle doit t’envier la mère si sympa, si drôle, si formidable en un mot qui est la tienne et comme elle n’ose pas se l’avouer, elle copie la piscine !!! ❤️

    Répondre
  • Gaëlle 18 avril 2018 à 17 h 51 min

    Elle a au moins eu l’intelligence de ne pas plagier les hashtags

    Répondre
    • mamanbavarde 19 avril 2018 à 9 h 28 min

      Je crois qu’elle en avait mis quelques uns quand même !!!

      Répondre
  • Suzanne 18 avril 2018 à 20 h 15 min

    Quelle looseuse quand même, elle ne sait pas à qui elle se frotte !!! Non mais, c’est tellement facile de piquer les photos et les textes des autres. Elle n’a vraiment pas de vie la pauvre….
    En tout cas, elle ne t’arrive pas du tout à la cheville !!!!

    Répondre
  • Elodie 18 avril 2018 à 20 h 28 min

    Je compatis. Cela doit être très perturbant de sentir « une inconnue chez soi », de se faire plagier et voler son intimité. Mais c’est toi que l’on aime, que l’on soutient. C’est toi qui profite de toute ces marques d’amitiés Et c’est toi qui a le droit de surfer sur la grosse licorne gonflable. Je me permets de te tutoyer même si l’on ne se connaît pas et je t’embrasse. Continue à égayer notre quotidien

    Répondre
  • Rose Turquoise 18 avril 2018 à 20 h 32 min

    Quelle tristesse de dupliquer la vie des autres. Il y a vraiment des tarés quand même !

    Répondre
  • Maud1202 18 avril 2018 à 23 h 39 min

    Ça me fait penser à JF partagerait appartement. Horrible ce film.
    Fais gaffe !
    Mieux vaut que ça reste dans la vie virtuelle…mais c’est quand même dingue cette histoire. Les gens sont vraiment tarés !!
    Mais tu t’en es aperçu comment ? Elle était dans tes abonnés ? Et toi dans les siens ? Mais ce nom parolesdemaman c’est connu non ? Y a un blog de ce nom non ?

    Répondre
    • mamanbavarde 19 avril 2018 à 9 h 27 min

      Oh ce film m’avait tellement fait flipper !!!! Une de mes abonnées m’a prévenu, elle la suivait aussi. Elle a vu ma piscine en story et lui avait déjà dit qu’un texte était à moi. Le nom aussi était plagié, le vrai du webzine c’est Parole de Mamans !

      Répondre
  • Sophie herisson 19 avril 2018 à 10 h 44 min

    Difficile de tout surveiller sur les rs, mais ça fait un peu peur…

    Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :