Welcome to Los Angeles… en fanfare ! (road trip aux USA)

Jour 0. Celui passé dans les airs, à mater des films au lieu de nous reposer comme on se l’était promis. (à chaque fois on se fait avoir.) Nous arrivons à Los Angeles. On s’attend à crever de chaud, mais le ciel est couvert, on supporte volontiers nos sweats.

20h30 : Le temps de récupérer nos bagages et notre voiture de location, nous voilà lancés dans les rues de L.A. à la recherche … d’un hôtel. Ouais, on avait dit qu’on était large, ça va, ce n’est que le début de la soirée !

21 heures : Le n’Am roule comme s’il connaissait la ville par coeur. Il doit avoir un plan.

21h15 : Comment ça, non, aucun ? Ah. Bon. Tiens, regarde, là, un Mac Do, au moins, on aura du wifi.

21h30 : Il y a du grabuge au comptoir, sûrement un client pas content. Le vigile s’en mêle, annonce qu’il va appeler la police. Dis donc, ils ne rigolent pas avec les clients insatisfaits, ici !

21h40. J’avale une frite en checkant mon appli Booking, qui va nous être fort utile pour trouver où dormir. « Oh, regarde, il y a un hôtel pas trop cher à 300 mètres d’ici, la belle aubaine ! » Je me hâte de le réserver.

22 heures : Le vigile nous met dehors, et file sur le parking attendre la police.

22h 05 : A la réception, l’hôtelier nous apprend que sa machine à carte bleue ne fonctionne pas. Evidemment, nous n’avons pas pris de cash… « pas de programme », on avait dit ! Apparemment, il y a un distributeur juste au bout de la rue, au 7 eleven. Allez, on va marcher un peu, ça nous fera du bien.

22h10 : Il y a beaucoup de voitures de police qui circulent. C’est bizarre, mais bon, c’est ça, les States, non ?!

22h 15 : Le distributeur ne fonctionne pas. Nous traversons pour en trouver un autre. Ouf ! C’est ok.

22h 30 : Nous marchons donc vers l’hôtel lorsqu’une voiture de police s’arrête à notre hauteur et nous aborde (enfin, la policière passager, pas la voiture, on est d’accord).

« Hey ! Vous faites quoi ici ?

— On est en vacances, on vient d’arriver !

— Oh… Mais vous restez longtemps ?

— Un mois !

— Un mois ? Ici ?

— Oh, non, on s’en va demain, c’est notre premier hôtel !

— OK. Alors rentrez vite, prenez toutes vos affaires dans votre chambre et enfermez-vous jusqu’à demain matin. Ne tardez pas trop à partir, d’accord ?

— Euh… Bah, ok ! « 

22h 40. Bien. Nous ne savons pas trop où nous sommes, mais des pétards (hein oui, ce sont des pétards, d’accord ?!) résonnent régulièrement. Un hélicoptère survole notre quartier en permanence, et les sirènes des voitures de police font office de musique pour s’endormir. Nous sommes enfermés dans la chambre (elle a le mérite d’être tout confort !) et malgré les bruits de l’extérieur, nous allons vite nous endormir !

5 heures du mat : Le jet lag a eu raison de notre nuit de sommeil, mais nous sommes en vie (et déjà sur Booking pour trouver un autre hôtel !)

Los Angeles

Pour découvrir tous les hôtels de notre road-trip, c’est ici (y’en a eu des sympas aussi !)

Mots clé : anecdote de voyage, road trip, voyage en famille, Los Angeles

5 Commentaires

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :