Au poil.

J’ai toujours détesté les poils. Je suis la fille qui s’est découvert un duvet sur les joues à 29 ans et qui a fait tout son répertoire téléphonique pour demander à ses copines si elles aussi, elles avaient ça. Non ça ne se voyait pas. Enfin, si, dans un miroir, avec le soleil, et une loupe. Donc, TOUT LE MONDE allait  le voir. Tu vois? 

J’ai de la chance, je suis blonde. Mais à 15 ans, tous ces poils qui envahissaient mes gambettes m’horripilaient à tel point que j’ai décidé de les éliminer. Selon la pub, c’était la cire froide qui allait me sauver et me rendre des mollets tout doux. J’ai fini la peau cramée, irritée et pleine de boutons. Je me suis promis de ne plus jamais utiliser de cire. 

Etant une chochotte option douillette, j’ai eu une longue phase de rasoir ( 15 ans, on peut dire que c’est long) avant d’entrer dans un institut pour tenter l’épilation à la cire chaude. J’ai dit à l’esthéticienne, Manue, un peu honteuse, que c’était ma première épilation. Elle m’a dit que pour elle aussi. J’ai ri. Elle ne déconnait pas… être la première cliente d’une esthéticienne le jour de ta première épilation, ça créée des liens. 

J’aime bien aller chez Manue. Je rigole, on papote, elle me dit des blagues au moment d’arracher la bande de cire. Mais mon souci, c’est de laisser pousser les poils jusqu’au prochain rendez-vous. J’ai le sentiment de ressembler à ces nanas qui ont refusé le diktat du poil ras. Tu sais, ces meufs qui se prennent en photo avec leurs aisselles colorées, ou leurs mollets préhistoriques. Sauf que moi, ça ne me fait pas triper. 

Capture d’écran 2014-11-30 à 11.59.41

Alors l’autre jour, j’ai décidé de m’épiler toute seule. Les marques de cire ont dû évoluer, ces 20 dernières années. J’étais seule à la maison, j’ai sorti mes jambes et la cire, j’ai brossé mes poils dans le sens… bah du poil, j’ai fait chauffer la cire. 

Y’avait un roll-on au bout du tube, pratique. Sauf quand il reste collé avec la cire. Je l’ai étalé sans roll-on, tant pis. J’ai fait tomber de la cire sur le carrelage. Le temps de choper un copain humide, ça avait déjà séché. Sur mes mollets aussi. 

Je ne te fais pas durer le suspense, au bout de 3/4 d’heure, il y en avait plus sur le carrelage que sur mes poils, qui se dressaient, fiers, l’air de dire qu’ils était là pour toujours. Dans le salon trainaîent 3 bols, une cuillère bonne à jeter et des dizaines de lingettes pour enlever la cire. La moitié d’un mollet était imberbe, et ma patience inexistante. 

J’ai ressorti le rasoir et depuis, je me renseigne sur l’épilation définitive. Je pense avoir trouvé mon bonheur, puisque Thalasseo en fait gagner un sur sa page fb. Un concours qui tombe à poil nommé. Un concours au poil. Mais, il faut m’aider, en allant “aimer” ma photo sur leur page Facebook. Elle est là :

Si tu veux, tu peux aussi liker la photo de ma mère (comme ça si elle gagne, elle sera obligée de me prêter son épilateur : ici). Ma copine Isa participe aussi, la sienne est ici. 

Promis, si je devais gagner, après avoir détruit le canapé en sautant dessus, je te donnerai mon avis détaillé sur l’épilateur en question. 

En attendant, je te laisse, j’ai rasoir… 

5 Commentaires

  • charlene Lecomte 30 novembre 2014 à 16 h 42 min

    Aie ma pauvre. Moi je ne suis pas poilophobe peut etre est ce parceque madame nature m’a épargné dz ce côté la hiiiiiiii. Je suis pas poilu turlututu. Biensur faut que me rase les paluche et puis la ou tu sais…. Non tu vois pas? Tant pis mais mes aisselles n’on jamais connues la souffrancz du rasage ou de l’épilation non non jamais jamais même a bientôt 26a elles sont vierge !!!!! Ohhhhhhh que c’est merveilleux je t’avouerais que même les esthéticienne m’envie . malheureusement madame nature ne m’a donné que ce plaisir….. Elle s’est rattrapé avec les mega vergetures que tu ne peux même pas cacher avec une main. Même mes vergetures quand elles se voient dans le miroire essayent de fuire…. Donc je te laisse moi j’ai flammardisz avant d’aller au taf. Oui un dimanche soir…

    Répondre
  • Djahann 30 novembre 2014 à 17 h 43 min

    J’ai voté pour toi et ta maman !
    je suis comme toi, poilophobe. J’ai acheté un épilateur à lumière pulsée, mais pas encore commencé le traitement (puis je sais que c’est pas vraiment définitif alors bon….)

    Répondre
  • Vlynette 30 novembre 2014 à 18 h 44 min

    Allez ! ON croise les poils bien fort pour gagner !!!!!!!!!!!!!!!
    Mais… faut pas détruire le canapé pour autant 😉

    Répondre
  • Micheline 1 décembre 2014 à 11 h 42 min

    Au fait sur la photo de ta mère j’ai trouvé une photo petit-fils ! Bref j’ai liker les deux photos en espérant que ça marche pour toi

    Répondre
  • Marion 2 décembre 2014 à 4 h 53 min

    Allez, c’est fait, c’est bien pour ta bonne cause hein ! 😉 (j’déconne, mais 30 ans dans 16 jours (comment ça je compte ??!!) et toujours pas de dépoileuse pro par ici, sauf pour les sourcils et ma ptite moustache !) Mes jambes et bras au rasoir !Nan mais… Je vis au soleil et laisser repousser les poils en attendant le prochain dépoilage, juste pas possible !!!

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :