«

»

2 jours aux arcs avec Jet Tours. #Jour1

Lundi, tôt, très tôt (trop tôt) : On arrive en courant sur le quai de la gare de Lyon avec Isa pour un court séjour aux Arcs 1800, avec Jet Tours. Je me suis plantée dans ma commande Uber, et de « bien en avance », on a fini en « putain va falloir courir après le train, heureusement qu’on n’a pas encore mangé sinon 1- On passait deux jours à regarder les photos en pleurant et 2- On aurait vomi notre petit dej à faire du sport comme ça. »

Mais nous voilà installées dans un wagon avec Delphine, Kévin et Cindy qui nous amènent les viennoiseries. Le séjour commence bien.

10 heures :  J’m’en fous si y’a pas de neige, 3 heures de train sans enfants qui braillent, c’est déjà le bonheur. (non, Zozo qui rit deux rangs derrière nous, c’est pas vraiment comme si on avait des gosses.) (enfin si mais au moins elle va aux toilettes toute seule.)

Midi : La colo commence vraiment. On monte dans un bus et nos animateurs nous distribuent la collation. Je veux passer le séjour dans le bus.

13 heures : Ah merde, c’est vrai, la montagne, ça tourne. J’veux bien sortir du bus, finalement.

13h 30 : Lollo et Bernie nous accueillent. Ils ont l’air content de nous voir. J’ai 5 ans. David, Estelle, Sophie et tous les animateurs Jet Tours sont là aussi, aux petits soins. Putain, y’a même le Mont blanc qui est présent, rien que pour nous. (si). Et y’a de la neige, y’a de la neige ! (j’ai 5 ans, bis.)

14 h 00. Le buffet a l’air top. Mais après les viennoiseries et la collation, c’est un peu too much. Je ne vais jamais réussir à lever mon derrière pour faire le tour de la station. Bon, ok. Juste un dessert.

15 h00 : C’est pas de ma faute les gars. Mais me coller une barre de danse devant un miroir dans ma chambre, ça me donne envie de faire des pointes et de vivre ici. Je bouquinerai là, dans mon fauteuil convertible sur l’estrade.

16 h 00 : Isa stoppe net ma carrière de ballerine de chambre. On part découvrir la station, trop mignonne, et écouter nos bruits de pas sur la neige. Bonheur. On frétille ensuite devant les offres du deep nature spa. Des massages mère/enfant, je veux essayer. (on dirait qu’ Isa est ma fille ?) Puis vient le moment de récupérer nos skis pour le lendemain. Le magasin de location dans l’hôtel, c’est super pratique. Du coup, je ne me formaliserai (presque) pas du vendeur qui demande notre poids. L’air de la montagne, ça rend aimable.

18 h00 : On file se préparer pour l’inauguration. Enfin, on a juste omis de nous avertir qu’il y avait un dress code soirée. Jeans et moonboots, c’est bien aussi. Et ça laisse plus de temps pour prendre un bain. SANS enfants. (avec une pensée pour les parents qui en sont à l’heure du bain.)

19 h 00 : Le ruban est coupé, les discours prononcés, c’est parti pour la soirée !

20h 00 : Il fait nuit et on partage un oeuf avec une Cindy flippée pour arriver au paradis : le Lodge, un restaurant d’altitude immense et ouvert sur les montagnes. Et y’a une sharing booooooooox ! Les blogueuses de la colo sont hystériques. Je les regarde avec bienveillance. (si, c’est presque crédible.) (mais euh)

21h00 : Truc de fou. David, le responsable de l’animation, vient du même bled que moi. C’est un signe du destin, je nous déclare meilleurs amis pour la vie.

21h 15 : Le duo de chanteurs me fait une dédicace et me chante du Patrick Bruel. Je passe pour une ado attardée devant tous les agents de voyage, responsables rapatriement, journalistes, membres de l’office de tourisme, moniteurs ESF et autres invités mais tant pis, je suis la reine des neiges (comment ça la place est déjà prise ? ).

21h et quelques (ok, je n’ai plus aucune notion de l’heure) :

A gauche, j’ai de la croziflette et de la fondue, à droite, de la vraie raclette… Entre deux fourchettes, on fait 178 photos à la sharing box en entraînant dans nos délires les pauvres innocents qui passent par là (coucou Pascal de Luxsure, Raja de l’office de tourisme, Antoine de l’ESF et David !), on admire la choré de l’équipe d’animation, on court se rafraichir sous les canons à neige en criant à la dameuse qu’on veut faire un tour, on fait des limbos à s’en provoquer des lumbagos et on s’éclate avec des perruques.

C’est dur, la vie à la montagne.

Il ne nous reste plus qu’à redescendre à pieds, en faisant une retraite aux flambeaux, et à vite aller nous coucher parce que demain, à 9 h 00, on part skier.

Hum. A moins qu’on aille se faire une tournée de génépi  au bar chez Boubou et qu’on finisse en boîte de nuit … #réflexionIntense …

(…)

Dormir, c’est pour les faibles. Et si vous avez envie de voir nos tronches de lendemain de soirée, faudra venir lire la suite, bientôt !

Merci à l’équipe Jet Tours et à mes acolytes Isa, Aurélie, Muriel, Elodie et Marion, pour ce séjour extra (et pour les photos !) Un énorme bravo aux animateurs et bon courage pour la saison qui débute !

Je voulais aussi vous faire une liste des points forts de l’hôtel du Golf investi par Jet Tours, mais Marion l’a fait bien mieux que moi, alors, allez vite le lire ici si ça vous intéresse !

Et pour en savoir plus sur le club Jet tours des Arcs 1800, c’est ici. Et la page FB où y’a moyen de bien rigoler, c’est !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 comment

1 ping

  1. lespetitesm

    Lire et relire 🙂 Quel plaisir ces moments passés ensemble! Mille bises ma jolie et à très vite pour de nouveau trinquer! 🙂
    Marion

  1. De la neige et de l'oxygène au Club Jet Tour Arc 1800 - Flying-MamaFlying-Mama

    […] jeter un oeil aux billets de Cynthia, Aurélie, Muriel, Marion, Elodie, Charly et Pascal (en attente), ils ont chacun un regard […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>