«

»

La bulle.

Hier, en découvrant la terrible nouvelle de ce mini-bus entré en collision avec un camion, je me suis dit que la vie était vraiment une sale pute. Mes pensées sont allées vers ces parents dévastés par la douleur, par la tristesse. Et j’ai tenté du mieux que je pouvais de ne pas m’imaginer à leur place, même si j’ai certainement serré mes enfants un peu plus fort en leur souhaitant une bonne nuit, je n’ai rien fait, rien dit, je les ai laissés dans leur bulle d’insouciance, dans leur bulle d’enfance. 

C’est au milieu de la nuit que l’angoisse est arrivée par surprise et m’a réveillée. Allongée, j’ai soudain pensé qu’il fallait que je dise au niaf de ne surtout pas s’éloigner de la pataugeoire à la piscine le lendemain, et de bien écouter l’animateur. Comme il était 3 heures du matin, j’ai eu la bonne idée de ne pas le réveiller immédiatement pour lui souffler mes recommandations, mais mes pensées ont suivi leur cours. Pour aller à la piscine, mon fils allait prendre le bus, sans moi. Le jour de la sortie de Niafette au ciné aqua. Et puis jeudi, le niaf partirait à Boulogne, tandis que Niafette irait à la piscine. 

2 jours, 2 enfants, 4 bus différents. Je me suis vue leur dire que le centre avait fermé ses portes pour une durée indeterminée, tant pis pour la piscine, dommage pour les sorties. Je me suis imaginée les garder à la maison, près de moi. 

Je te jure qu’à cet instant de ma nuit, je les voyais très bien dans une bulle. Celle de la maison, de notre environnement proche, juste là, sous mon regard bienveillant. 

bulle

A ce moment là, je me suis souvenue qu’on étouffait, dans la bulle. Je me suis remémorée ma partie de bulle sur l’eau, et la façon dont j’avais respiré à pleins poumons lorsque j’en étais sortie. 

Il était 4 heures du matin, et sans être sereine, je me suis rendormie. Ce matin, j’ai parlé de mes doutes, de mes peurs aux animateurs, sans en rajouter, sans en laisser non plus.J’en avais besoin, même s’il n’y avait rien à ajouter, même si personne ne peut me promettre que tout ira bien.  Je sais que je ne serai pas totalement rassurée tant qu’ils ne seront pas endormis dans leurs lits, ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais. 

Mais je sais aussi que même si c’est dur, même si mon coeur ne sera pas tranquille, je leur dois de toujours les laisser sortir de notre bulle, pour ne jamais les étouffer. 

sortir-de-la-bulle

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. lilyla

    bien imagée 😉 et oui la vie est … comme elle est et on se doit de donner les armes à nos enfants à tout âge et ce n’est pas forcément facile, la famille doit être une bulle de ressource mais surtout pas d’enfermement ! Ma grande n’a « que » 4 ans et j’ai bien du mal à la laisser aller et même accepter ses choix surtout quand il s’agit de partir chez sa mamie (ma maman que j’adore pourtant) mais elle est loin de moi et c’est dur mais c’est important pour se construire aussi ! Et là, je ne parle même pas de sa 1ère sortie scolaire, elle devait prendre le bus et avait une heure de voyage, juste pas possible quoi !!! Elle est revenue et elle était aux anges 😉

  2. Karine H

    Tu m’as mis la larme … On se sent impuissant face à la vie, face au destin… C’est dur de ne pas être maître des événements et de ne pas pouvoir tel Superman voler au secours des êtres qui nous sont chers lorsqu’ils appellent au secours… C’est pas facile tous les jours !

  3. geraldinegautier

    c’est un très bel article

  4. Amélie Epicétout

    C’est exactement ça. On ne peut pas les garder enfermés juste pour nous rassurer. Il fait les laisser grandir malgré les dangers. De savoir que tout ça s’est passé à quelques kilomètres de ma maison j’en suis retournée. Vive et profiter de la vie au jour le jour c’est la seule solution.

  5. Maman louzoù

    Bah forcément je chiale hein

  6. meenah

    Les photos pour illustrer l’article sont vraiment très bien choisies !
    Je suis du même sentiment que toi !
    Bisous

  7. dubuc

    Je cautionne ton article ; et puis en grandissant ils seront dans leurs propres expériences , on sent fait tout le temps 🙂 Mon grand 23 ans est en Australie depuis 8 mois , vois requin , croco, forêt tropicale….j’aimerai qu’il sois là près de moi mais c’est leur life et en grandissant ils font bien se qu’ils veulent , ils sont dans notre bulle d’amour de maman à vie!

  8. CELINE MENZIN

    Superbe article ou les parents se retrouve on pense tous la même chse mais il faut prendre sur soi.
    C’est la vie

  9. elvira2009

    C’est exactement ce que je disais à mon mari hier ! Etre égoiste et les garder proche de nous ou les laisser vivre leur vie avec les peurs et les risques que cela engendre … Je suis du même avis que toi, les bulles ça étouffe 😉 Bonne journée !

  10. Delphine

    Cynthia, tu as très bien résumé ce que chaque maman ressent au fond de son coeur : les protéger oui, les enfermer non et surtout savoir que nous ne pouvons pas les protéger de tout.
    Je vous recommande à toutes de (re)lire « l’Arrache-coeur » de Boris Vian sur ce théme.

  11. Pauline

    Avec tout ce que l’on entend je ne veux ni mettre mes filles dans un bus, ni en colo !!
    Dur dur de voir comment la vie peut te prendre tes enfants…. je veux les garder dans ma bulle tant que je peux !
    Ma fille de 4 ans vient aujourd’hui de rentrer en train avec accompagnateur… je n’ai repris mon souffle que quand je l’ai tenu dans mes bras ! Une pensée pour ses parents qui ne tiendront plus leurs enfants dans leurs bras 🙁

  12. BGrandidier

    je me fait souvent cette réflexion (a chaque fois que je dois les laisser quelques part en fait… même chaque jour d’école!!!)
    je ne me sent bien que quand on est tous les 4 en fait!!!
    mais malheureusement si quelques choses doit arrivé, ça arriveras!! même si ils sont près de nous!!!
    et finalement c’est ça le plus dur… savoir que n’importe quoi peut arrivé n’importe quand et que personne n’est vraiment à l’abri (où qu’on soit)

    Alors le mieux est de vivre et de ne pas y penser!!!

  13. MissBrownie

    Hakuna Matata 😉

  14. Carine Mamjoza

    Mon Grand vient de partir en mini-camp de 3 jours à la mer en car… je n’ai pas pu m’empêcher, je suis allée au centre ce midi pour assister à leur départ. J’étais la seule maman, mais j’en avais besoin après l’effroyable drame d’hier.

    Habituellement, je suis une maman qui ne surprotège pas ses enfants, je ne les enferme pas dans une bulle pour les garder petits à tout jamais avec moi : ce que je veux pour eux, c’est leur donner des racines, mais surtout leur donner des ailes…

  15. aurel G

    coucou,
    tu as bien résumé, j y ai aussi beaucoup pensé …. à chaque sortie j’ai une grosse boule au ventre, j’imagine un milliard de choses ! mes pensées vont avec les parent endeuillés qu’aucun mot ne pourrait réconforter.

  16. Elwenn - Kid Friendly

    Je connais cette envie de les mettre sous cloche parfois. Pas toujours évident de lutter. Tu as bien fait forcément. On ne sera malheureusement pas toujours là pour les protéger de tout et il faut bien les laisser vivre…

  17. Aurélie

    Je lis toujours en silence le blog, en sous marin quoi 😉 mais là cet article reflète tellement bien ce que je pense aussi,… Et mon fils n’a que 15 mois… Mais je pense que je m’inquiètetai toute ma vie pour lui maintenant.. J’en ai les larmes qui montent. C’est un très bel article.

  18. Tonello

    Idem …. Insomnie dès 4h du mat…. Maman de 2 enfants et directrice de centre….

  19. Maud

    Belle comparaison…
    Mais dans certaines limites tout de même ! J’ai besoin d’évacuer moi aussi… je m’explique : on devait partir début pour un mariage… en Israël ! :/ on avait décidé (vu le prix du voyage) d’en profiter pour y passer nos vacances : 10jours au total !!
    Mais étant donné les événements actuels… on a commencé à flipper ! flipper grave même… surtout que pour la première fois on y allait avec les enfants !
    Depuis des semaines tout le monde nous dit que tout va bien là-bas, les gens vivent normalement tout ça… sauf quand il y a une alerte ! la sirène retentit, faut courir se planquer dans un abri ! faire subir ça à mes enfants ?? pas question… on a attendu, attendu, espéré que ça se calmerait… mais les choses empiraient… et finalement, ce matin, mon père a pris la décision d’annuler les billets (Air France a annulé ses vols depuis hier, mais impossible de savoir comment ça sera dans 2 semaines, mais ils échangent ou font un avoir sans problème). Ça faisait 2 nuits que j’en faisais des cauchemars… Les protéger un peu quand même, c’est bien non ? parce que bon, on dirait qu’on est les seuls à penser ça : ma mère s’est fâchée avec son frère (celui qui marie sa fille là-bas), il ne lui parle plus, lui a raccroché au nez en apprenant la nouvelle, on est les premiers à avoir annulé 🙁

  20. LN

    Quel beau billet! Le ton est très juste, celui d’une maman, inquiète mais responsable ❤️

  21. sophie mum

    c’est terrible et quand je pense au vouyage scolaire de minipuce avec le bus qui prenait feu et que ce connard de chauffeur voulait continuer à rouler tu te dis que ca existe des cons qui pensent qu’à eux ou pas mais en tout cas il n’a pas pensé une fois uax enfants;
    Le maitre est allé le voir plusieur fois car il roulait trop vite. Imagine maintenant ma crainte à chaque voyage scolaire… mais je l’a laisserai partir pour ne pas l’etouffer quitte a ce que j’angoisse

  22. FoxyMama

    Les mettre au monde c’est déjà les faire sortir de notre bulle si douce et si safe. Etre mère c’est arriver à gérer cette angoisse, ne pas fermer les yeux et surtout profiter de chaque jour, mais ça je sais que tu le fais bien

  23. Floflo

    Je suis partie en colo , 3 semaines, de mes 6 ans jusqu’à 17 ans, tous les ans, sans exception. J’en garde de merveilleux, extraordinaires, fabuleux….souvenirs . Puis j’étais animatrice pendant 3 ans.
    Nous sommes 6 enfants et nous partions tous.
    Maintenant que je suis maman, je me demande comment on fait mes parents … C’est une question sans réponse. Elle a fait, et c’est tout !
    J’aimerai tellement que mes 2 enfants partent. Mais il me faudra surmonter ces peurs…
    Par contre, je suis comme toi, ma nuit est perturbée au moindre événement d’actualité qui parle d’enfants, comme le garçon en colo qui a bu de l’eau contaminée au chalet , et la maîtresse à Albi ( j’en parle là aussi http://ouijarrive.wordpress.com/2014/07/05/ecoeuree-emue-et-profondement-choquee/)

    En tout cas, il ne faut pas les enfermer , mais les munir d’armes !
    bon courage
    j’espère que la prochaine nuit sera meilleure

  24. poupoune

    Ce que tu dis me touche profondément. Et je pense que toute maman qui se respecte on ressentis la même chose !
    je suis bien contente d être en congé parentale pour ne pas les envoyer au centre cette année ! Mais l année prochaine je n aurais pas le choix. Et c est la que surgi toute nos peur les plus profondes.
    Moi depuis l année dernière j ai une phobie qui me hante c que mes filles se noient dans une piscine car sa a failli arriver ! cette peur hante tellement que j en fais des cauchemars la nuit. Pourtant nous avons installer une piscine dans la cour car il faut faire plaisir a ses enfants. mais la nuit quand je vais me coucher j imagine mes enfants se lever ouvrir la porte discrètement pour ne pas me réveiller et en voyant la piscine elle décide de toucher l eau et sans s en rendre compte passer par dessus. Et la sous l eau elle serait impuissante. donc je cours en bas pour tout fermer a clef !
    Je me disait qu’ une fois qu’ elles seraient nager mes craintes partirais en même tant ! Mais quand je vois cette accident de bus, je me dis que même si je reste 24H/24 avec elles je pourrais jamais la protéger complètement.

  25. Milune

    C’est vrai que c’est vraiment horrible cet accident de mini bus. Je ne suis pas maman mais j’en ai quand même eu les larmes aux yeux en apprenant cette terrible nouvelle. Et puis il y a ces avions aussi. La vie est vraiment parfois injuste c’est vrai. Ça nous rappelle à quel point tout peut s’arrêter en une seconde. Çà fait peur. J’ai de moins en moins envie de sortir de chez moi.

  26. Marion

    Tellement vrai ! Ma fille est sortie de otre bulle pour partir 15jours en Nouvelle-Zélande, je me suis fait violence pour elle, pour moi et je suis ravie ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>