Lundi, j’expliquais comment lutter contre l’ennui en Autriche, lorsque tu es attablée des heures durant avec une famille qui ne parle pas la même langue que toi.

Et l’une des astuces était de bien manger. Bon, tu me connais, je ne crache jamais contre une douceur sucrée, une douceur salée, une douceur épicée…Oui, une vraie gourmande, quoi.

Et les gourmandises autrichiennes ont tout pour me plaire. D’ailleurs, honnêtement, je me demande comment ils font pour ne pas tous avoir des bourrelets pouvant servir de grosse bouée, là bas.

Si on devait jouer au jeu de « tu me dis un mot et je dois te répondre du tac au tac par association d’idées » (oui, le genre de jeu auquel tout le monde joue plusieurs fois par jour, non?!) et que tu me dises « Autriche », je répondrais direct : « landjëger ». Même si je ne suis aucunement sûre de l’orthographe. Les landjëgers (ça veut dire « gendarme ») c’est toute mon enfance, une saveur unique qui me rappelle les vacances. Attention, au goût, ils n’ont rien à voir avec ceux qu’on peut trouver en Alsace.

gourmandises autrichiennes

Dans les gourmandises autrichiennes, on a aussi les escalopes panées. Grosses comme une tête de Niaf.Avec un peu de citron, Miaaaam!

gourmandises autrichiennes

Les gourmandises autrichiennes, c’est également le ptit dej à la brioche noisettée, la nuss stölen. Ou l’apfel strudel. Non, rien de calorique. Surtout avec un ptit schlagram café (un café avec beaucoup, beaucoup de crème chantilly bien épaisse.)

gourmandises autrichiennesEn Autriche, la tradition est de dîner tôt, en sortant tout plein de victuailles sur la table et en piochant ce qu’on veut (jusqu’à plus faim!). De la charcuterie, des gros cornichons, du fromage, des saucisses, de la moutarde à l’estragon, des tomates (pour le coup des 5 fruits et légumes par jour, tu sais.)

Le tout accompagné de thé (ou de bière, selon les goûts), et surtout convivial. Personne  tout seul en cuisine pendant que les autres se marrent, chacun se sert, selon ses envies du soir, ses goûts, ses besoins.

Bon, alors forcément, avec des niafs, faut faire gaffe. Bah oui, c’est pas vacances tous les jours non plus. Et une vie entière à manger de la brioche avec du beurre et à bouder les saucisses, c’est plutôt moyen pour l’indice de masse corporelle (en fait, pour les niafs, et pour moi aussi.)

Mais une fois de temps en temps, ça fait juste du bien. Et puis on peut varier les plaisirs, ajouter des radis et zapper la charcuterie, tout est possible, hein!

C’était ma participation (calorique) pour les mercredis gourmands d’Anne Laure T.

Mais quand il n’y aura plus de charcuterie à la maison, promis, je RE-re (re-re-re-re…)commence le régime 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 thoughts on “Gourmandises autrichiennes.”

  1. C’est marrant pendant mes vacances, j’ai cherché la recette de l’apfel strudel et comme à chaque fois que je la lis (régulièrement tous les 5 ans environ) je laisse tomber. Mais je suis triste car personne n’en fait ici… Pour le dîner, j’ai eu un beau père allemand et j’aimais bien aussi… Je pensais que je n’aimais pas la charcuterie, mais si, quand elle est bonne! hmmm tu m’as mis l’eau à la bouche…. envie de regoûter à un délicieux chou rouge aussi..

  2. Oh la la difficile de résister devant tout ça !!!
    C’est même pas la peine d’aller en Autriche si tu commence un régime………c’est carrément foutu !!!
    On a qu’une vie alors autant en profiter, c’est toi qui as raison 😉

  3. Ahhhhhhhhhh !!!! Toi aussi tu re-re-re-re-re commencera un jour LE régime !!!! OH lala ta brioche noisettée elle me donne trop envie en fait !!!

    Bon mam à lachée l’info alors …………….. CES RHUM COCOS ??????

    1. hihi…c’est la vlynette qui m’a fait goûter…ya beaucoup de rhum dedans…mais une fois les gosses couchés, un ptit paquet de chocolats et…euh, hop, si on allait se coucher aussi???!!!

  4. Ca avait l’air trop bien ce retour aux sources !!
    J’ai goûté les escalopes panées lors d’un cours séjour à Prague : « Cro bon » comme dirait mon Petit bonhomme !!!
    La découverte d’un pays passe par sa cuisine donc tu as eu raison d’en profiter !!

    1. ah oui, Prague…j’ai beaucoup aimé! Mais les escalopes panées sont meilleures en Autriche, quand même! (nan, pas de chauvinisme!!!) Ah, et merci pour la phrase choc…:)

  5. C’est une vraie torture ton post… j’suis au régime depuis 2 semaines (un vrai de vrai avec nutritionniste et tout)… et ça marche !! Alors comme elle m’a dit qu’il fallait que je lutte contre les graisses cachées, je ferme les yeux devant tes photos… même si les escalopes panées me donnent l’eau à la bouche !

  6. Je ne suis allée qu’une seule fois en autriche et ce dont je me souviens très bien c’est de la nourriture :
    – l’escalope : un délice
    – les patisserie : une tuerie et toujours servies avec un peu de Chantilly, bien sûr !
    – les salons de thé : agréables avec des chocolats chauds à se damner.
    Bref, bon souvenir de Vienne (musées et château très beaux aussi !!)
    #FDM

  7. dommage que la technologie n ait pas encore inventé l’ordi qui transmet les odeurs et qui permet d attraper ce qu on voit à l’écran, ca a pas l’air mauvais…!
    #FDM

  8. je ne connaissais pas les spécialités culinaires de l’autriche çà me donne encore plus envie d’aller sur place pour manger et aussi bien sûr visiter le pays

  9. « Mais quand il n’y aura plus de charcuterie à la maison, promis, je RE-re (re-re-re-re…)commence le régime  »

    La même et tu ajoutes, que le frigo soit vide ainsi que le placard à gâteau.
    Oui tout vide, sinon ça ne fonctionne pas.
    Bon j’avoue je ne sais (veux?) pas faire de régime -.-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *