La diversification alimentaire. Mot inconnu de la nullipare, fait de donner des aliments en lieu et place des bibs ou de l’allaitement.

(Pour les jeunes mères, la diversification alimentaire, c’est une phase particulièrement délicate.) Exemple :

Bon. Mon niaf en a marre de ses bibs, il est prêt pour la diversification alimentaire. Ok.

diversification alimentaire bébé

Petite cuillère, j’ai.

Petit pot juste chauffé à point, j’ai.

Tenue de camouflage couleur carotte, j’ai.

Bavoir, bavoirs supplémentaires, lingettes, (torchons, sopalins, serpillère,draps, bâches) j’ai.

Chaise haute avec petit coussin délicatement posé derrière le dos pour que Niaf soit à l’aise, j’ai.

Bille de clown, prête à amuser petit niaf pour qu’il ouvre le bec au moment opportun, j’ai.

Il me manque juste un truc…la patience.

Diversification alimentaire, en route. Voilà la partie délicate:

Niaf vient de découvrir qu’en bougeant son boul, il pouvait faire trampoline sur la chaise haute (ne me demande pas comment, je cherche l’astuce et je vais l’inscrire tout de suite à « J’ai un incroyable talent»).

Bien évidemment, ça fait marrer la niafette qui de fait, oublie ses coquillettes/jambon (oui, à la maison aussi c’est équilibré) pour rigoler un bon coup.

Bien évidemment, ça fait marrer le niaf de faire rigoler sa niafette de sœur, alors il y met tout son cœur (en plus de son derrière). Il tourne la tête vers soeurette, et avec son nez carotté, il ressemble vraiment à un clown. (je vais ptêt l’inscrire direct au cirque du soleil, en fait.)

Bien évidemment, ça me fait beaucoup moins marrer, moi, qui aimerais bien que les deux comédiens arrêtent de se faire des grimaces, histoire de pouvoir manger, moi aussi, 2 rondelles de concombre, debout, en remplissant le lave vaisselle.

Niafette, les coquillettes ! Niaf, regarde moi faire la con en imitant l’avion avec ma cuillère, et ouvre le garage, ouiiii, miaaaaaaam, bravo ! Euh…nan, évite de recracher … oh, purée (oui, c’est le cas de le dire,…) PAS SUR LE PULL de Maman…dois-je te rappeler que ta mère, elle n’en a que deux des pulls (qui lui vont, merci les kilos accumulés pendant que je t’attendais), et que tu as gerbé sur l’autre hier ?

Niafette, arrête de te marrer, tu fais rire ton frangin, il en met partout…

 L’expérience, y’a que ça de vrai. Notes pour plus tard:

Penser à prendre des cours de lancer de purée direct dans le gosier de son fiston : panier =3 points, sur le nez,=1 point, sur le pyj, t’es rien qu’une nullarde, essaie encore !

Si ce cours n’existe pas, penser à déposer le brevet, j’suis sûre qu’il y a plein de mamans au bout du rouleau que ça intéresserait, et y’a moyen de se marrer (ce midi, sur 18 lancers, j’ai fait 15 points, et toi ?!)

Pour en revenir aux carottes, j’ai fini par lâcher l’affaire, sur un « puisque c’est comme ça, t’auras rien d’autre » (histoire que Niafette comprenne le schmilblik et finisse son assiette sans discutailler).

Seulement voilà, je suis faible, pardon, au temps pour moi (et tout et tout), et j’ai eu peur que le niaf, il crève la dalle (et qu’il sème la zizanie tandis que je ferai les courses un peu plus tard). Me revoilà donc avec une compote (j’le connais çui ci, il ne résiste pas (déjà) au sucré !)

« Bah je croyais que t’avais dit qu’il aurait plus rien ???? » et merde…

13 thoughts on “La diversification alimentaire, c’est la galère!!!!”

  1. Ah oui pas simple quand ils y mettent de la mauvais volonté. J’ai connu. Mais en plus t’as commencé super tôt la diversification…
    Allez courage… un jour viendra où ce sera plus simple! Et puis c’est excellent pour le régime les repas compliqués. Comme tu le soulignes si bien: à peine le temps de grignoter ici et là!

  2. Merci de ton passage chez moi…. J’espère que ton week-end a été aussi ensoleillé que le nôtre…
    Bon courage et belle semaine à toi, Flo

  3. Tililou, surtout qu’après avoir vidé les 3/4 du pot ici et là, forcément, il me réclame un bib!
    Mais comme tu le dis, on a commencé tôt, donc ça nous permet aussi de prendre le temps…3 ou 4 cuillères, puis si ça passe pas, j’en mets dans son bib, et je l’habitue doucement au goût des aliments…
    Derien Flo, tu as de supers jolies choses sur ton blog! Belle semaine à toi aussi!

  4. Désolée

    mais je me marre. J’imagine bien le tableau!!
    Nous on a eu sacrément de bol: la loupiotte est tellement gourmande que ça ne lui a jamais traversé l’esprit de faire autre chose avec la nourriture que de la manger. Les repas c’est sacré!

    on verra comment ça se passe avec la 2nde….

  5. Ben moi j’ai connu les deux : l’ainé qui n’en ratait pas une miette, direct dans le gosier (salé, sucré, peu importe) … et la deuxième qui ne mangeait rien … et je peux te dire que ça fait beaucoup moins rigoler ! (surtout quand belle-maman, mama pied noir d’origine italienne te fait bien comprendre que c’est de TA faute si elle ne mange rien et que c’est donc de TA faute si elle est tout le temps malade t que c’est parce que TU l’a mis chez une nounou , une « étrangère même pas de la famille » alors que ELLE , elle est là et qu’avec ELLE au moins elle mangerait !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.