Ah oui, je sais ce que tu vas me dire, lecteur qui suit fidèlement mon blog, abonné à ma newsletter pour ne rien louper, fervent admirateur… (oui, je t’ai reconnue, Maman, et c’est à toi que je cause, entre autres, hein.)

C’est écrit dans le titre « le fail du mois ». Et le dernier, c’était . En date du 7 juin, donc. Mais je vais te dire une chose, qui peut sembler philosophique de prime abord:

Quand on faile, on ne compte pas. 

ça, hop, c’est dit. Le fail du mois reviendra donc tantôt une fois par semaine, tantôt une fois par jour. On ne sait pas. C’est qu’en plus, une vraie communauté de faileurs s’est créée. Oui. De l’ordre de 111 faileurs, un peu plus, un peu moins. Où on compatit, où on sourit, où on rigole, même. Où on partage, surtout.

Et de temps en temps, on exprime le besoin d’en faire un article complet, même. Voici donc la liste (tellement non exhaustive de mes petits fails de la semaine.)

boulette

Le fail du pas d’bol: 

Avoir une sciatique (déjà, c’est pas d’bol.) Se réveiller un matin et se dire que non, on n’a pas trop mal au dos, en fait. Se rendre compte que c’est peut-être parce que la douleur est occultée par un torticolis de dingue.

Le fail étourdi: 

Se masser avec du baume du tigre.(rapport au torticolis). Vaquer à ses occupations. Se regarder dans le miroir. Voir qu’on a la peau sèche. Se passer de la crème de jour. Avoir la peau qui brûle et se demander pourquoi…

Le fail culinaire: 

Faire des frites. Des congelées qui cuisent au four. Recevoir l’appel d’une amie. Dire aux enfants que les meilleures des frites, c’est quand même les bien cuites:

frites

Le bon gros fail:

Regarder la pluie tomber, écouter l’orage gronder. En oublier qu’on a ouvert les fenêtres pour aérer. Admirer l’avion en plastique sous la pluie et se dire « tant pis. » Entendre comme un bruit de décollage, se dire que le voisin n’est pas prudent de jouer avec ses outils électriques par ce temps. Et que le bruit, c’est agaçant  (it’s agacing.)

Voir le soleil revenir, et se dire que putain, il commence à faire chier, le voisin, avec son appareil qui n’en finit pas de ne pas terminer à faire du bruit.

Regarder de nouveau l’avion qui sèche. Se dire que c’est rigolo de le voir et d’entendre ce connard de voisin qui fait le bruit du décollage…

Réaliser que l’avion est à piles. Et que la pluie a bousillé le système. Et que le bruit du décollage, c’est bien celui de l’avion, qui tourne en continu depuis deux heures.

Mettre 15 minutes à enlever les piles.

Faire profil bas devant ce sympathique voisin.

Vidéo à ne regarder que si on est sourd. Des deux oreilles.

 

Des fails du mois d’aujourd’hui, il y en a aussi chez:

Laurie Gamie.

Foxy Mama

Débo et ses idées

Cema et sa family

La tribu des p’tits nous

Maman à L’ouest

Cema

25 thoughts on “Le fail du mois #2”

  1. Ca fait toujours autant de bien de voir que nous ne sommes pas seules dans nos aventures « failesques », et puis ça me fait rire aussi 😀 avant de commencer la journée !!
    Du coup j’ai également un petit fail qui m’est arrivé cette semaine à poster, mais je le mettrais en ligne que ce soir en rentrant du travail, car je suis déjà en retard pour partir !!

  2. rolala et moi qui me plaignais 🙂

    Bon en ce qui me concerne VIVE LE BAUME DU TIGRE !!! (merci môman de me l’avoir filer avant que je déménage…)

    Bon aller… Fais moi plaisir… évite de te faire un ongle incarné (ça fait mal je confirme ^^)

    Bises de marmotte.

  3. Arf :s c’est pas de chance le torticolis.
    Par contre le coup de l’avion, j’adore x). [ J’imagine bien le  » mais qu’est qu’il fait ce greugneugneu de voisin de ce temps  » ]
    Ouf, j’ai regardé la vidéo et je suis pas encore sourde *rassurée*.

  4. Cela m’est arrivé la semaine dernière. C’était la journée pour le don du sang. Je vais le donner, je prends une collation et oups petit malaise. Action, réaction, médecin, infirmières sur le pied de guerre pour venir à mon aide. Le malaise passe, je souris à tout ce petit monde pour le remercier et là je ne suis pas avare en sourires. Retour à la maison, commentaire de ma fille en me voyant : « maman, tu as une feuille de salade coincée entre les dents ! », immense sentiment de solitude rétroactive mais j’allais quand même pas leur faire la gueule à tous ces gens après tant de dévouement !!!

  5. Les frites crâmées sont les meilleures !!!!!!! Si un jour, ils émettent des doutes sur ce que tu dis, je les soutiendrai 😀 😀 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.