Il apparaît si fréquemment sur mes photos instagram qu’on m’a surnommée  » la fille au gilet moutarde ». On peut le dire, je ne le laisse pas au placard. Je le porte, le lave, le remets. 

gilet-moutarde

C’est un peu mon gilet-doudou, je le traîne partout. Et comme moutarde, c’est pas discret-discret comme couleur, surtout quand on l’assortit à une couleur de cheveux brasero, forcément, tous ceux qui me côtoient ou me suivent sur les réseaux sociaux l’ont remarqué. 

Pourtant, j’aimerais m’en débarrasser, de ce gilet. Pas pour le virer définitivement, parce que je l’aime bien, mais parce qu’il est un cache misère. Avec lui, les bourrelets sont à l’abri, mon gros boule est caché, on ne remarque presque pas que mes cuisses se roulent des pelles pendant que je marche. Note que même pour me cacher je choisis de la couleur, tout n’est pas perdu. 

Sauf que depuis le mois de janvier, je livre une bataille contre le gilet moutarde : pouvoir le laisser au placard plus de 3 jours d’affilée. 

J’ai déjà tenté des régimes, avec plus ou moins de réussites teintées d’échecs. Cette fois, j’ai décidé d’aller plus loin. Depuis le 4 janvier, jour de rentrée, comme une bonne résolution qui coïncide seulement avec la date, je fais du sport. Je bouge mon boule, j’empêche mes cuissots de s’embrasser en leur faisant faire du vélo, je découvre ce que c’est de transpirer et de faire monter le rythme cardiaque, je pars trois fois par semaine avec l’envie de me dépasser, de me dépenser, de ne pas penser. 

Et j’aime ça. C’est fou, mais j’aime ça. Au départ, j’y allais pour rentabiliser le rein vendu pour payer l’abonnement. Maintenant, je peste quand je ne peux pas y aller. Et même pire, samedi, j’étais la première levée, pour pouvoir assister à un cours. Ma famille a peur. Moi, je suis bien. 

Et quand on est bien, les kilos sont moins bloqués, ils s’en vont plus facilement. Ils ne s’accrochent pas comme pour protéger des coups durs, ils ne susurrent pas qu’ils ont besoin de chocolat. Ils ne sont plus un rempart contre le monde extérieur. 

Le gilet moutarde, lui, reste un mur entre les kilos qui restent et le miroir. Le regard des inconnus m’indiffère, mais le mien est important. 

Et je commence à trouver le gilet moutarde un peu trop grand. 

20 thoughts on “Le gilet moutarde.”

  1. Mon gilet moutarde à moi c’est m’oublier. Oublier les miroirs, ne pas trop regarder mes jambes… Mais il a fallu que j’achète des sous-vêtements et là pas moyen de me cacher. Ton enthousiasme me donne envie de me secouer. Le déclic suffisant pour quitter mon « gilet ». Bon courage

  2. Quelle motivation, c’est super ! Tu as tellement raison, le sport au-delà de l’aspect « perte » booste le moral tout entier… C’est ce que je me dis chaque fois que je vais à un cours, reste à savoir pourquoi je suis trop conne pour ne pas y aller plus régulièrement malgré ça ^^ Donc bravo pour ta détermination !!

  3. C’est fou ce rapport qu’on a au sport à partir du moment où on s’y colle hein, on devient vite accro, mais bon il y a pire comme addiction, pédale bien alors Cynthia 🙂

  4. Ton gilet moutarde est top!
    L’envie de perdre du poids, c’est toi que ça regarde!
    Si tu te sens bien dans ton body , alors continues à porter ce gilet et laisses s’embrasser tes cuissots .

    Et Si c’est cacher un mal – être que de porter ce gilet et que tu as envie de faire envoler tes kilos superflus alors continues à te bouger!!

    Tout ça pour te dire que tu es belle comme tu es (dans ton gilet moutarde ou pas) et surtout fais ce dont tu as envie, pour toi et surtout pas pour le regard des autres!!!

    Moi en tout cas je te félicite d’avoir autant de volonté! Ça fait 2 ans que je gémis tous les jours, que je me dégoûte, que j’ai « que » 4 kg à perdre mais ils me mettent le moral à 0 parce que je suis boudinée dans toutes mes fringues et pourtant je bouge pas mon cul! Alors moi jte dis chapeau et si t’as une recette pour trouver goût au sport jsuis preneuse..
    Kiss de Rouen
    Vaness’

  5. Mon gilet cache misère à moi il est gris et tout vieux aussi tellement je le porte 😉
    En tout cas moi je trouve qu’il te va super bien !
    Moi aussi je dois perdre du poids, j’ai commencé à faire du Yoga que je vais transformer en Pilates pour perdre !

  6. mais il est maGnifyyykkkk ce gilet ma chéRRRRiiiieee! ! ! !

    j’ai beau essayer le sport ne veut pas de moi, snif…

    Le yoga sera mon sauveur en septembre prochain

    il va te falloir trouver un bikini moutarde pour cet été 😉

  7. C’est fou comme le sport est addictif ! Mon chéri n’est pas là depuis 10 jours et j’ai donc raté deux la zumba, je suis dégoûtée ! Je me suis mise à courir, j’ai adoré mais je ne peux pas recommencer car je n’ai personne pour me garder mes loulous ! C’est tellement bon de se dépasser et d’être fier de soi 😉

  8. Au diable le régime, j’adore ton gilet, tu a la pèche et c’est ce qui importe, il se peut aussi qu’on te reconnais plus si tu deviendrai svelte 😉
    Un peu de sport et beaucoup de marche feront l’affaire

  9. Il est très joli ce gilet moutarde !
    Et son modèle est pas mal non plus !
    Son modèle n’est pas mal car on le sent mine de rien bien dans sa peau… et dans la photo que tu postes aujourd’hui sur Fb (euh, on peut se tutoyer ?), tu es encore plus resplendissante, gilet au placard ou pas : on sent que tu es bien, que tes efforts sont récompensés. C’est génial que tu aies eu envie de te mettre au sport et surtout que tu aimes ça !
    De mon côté, j’ai suivi le programme du docteur Cohen de septembre à décembre. J’ai perdu 12kg, et je n’ai rien repris depuis… Je suis contente et fière de moi, comme tu dois l’être…
    je sais ce que c’est de ne pas se supporter, de se cacher dans le sable l’été plutôt que de jouer avec les enfants, bidou ballottant de tous côtés… (j’en parle sur mon site, art. Belle pour qui?)… Mais je sais aussi du coup le bien-être quand on arrive à se faire violence, et à décider d’être Belle pour soi…

    … au passage, j’adore te suivre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.