Ouais. Visiter un château, ok. C’est sympa. Mais avec les enfants, ça peut vite devenir relou. « C’est bientôt fini, la visite ? Y’a encore beaucoup d’escaliers ? J’ai faim ! J’ai soif ! Oh là là, je peux plus me retenir, je suis pressé !!!! » Je ne leur jette pas la pierre, Pierre. Je suis un peu pareille. J’ai 7 ans dans ma tête, j’te rappelle.

Alors, bon, le château de Bourdeilles, avec sa partie médiévale et renaissance, ça avait l’air chouette, mais mon ventre commençait à gargouiller, un peu…

Et puis on est arrivés, avec les copains blogueurs. Le site était somptueux. La partie renaissance remplie de meubles de diverses époques où on s’imaginait dormir comme à l’époque (ou plutôt être pris d’insomnies, on était loin des principes de Konmari, à l’époque.)

dordogne-château-bourdeilles

dordogne château bourdeilles

dordogne château bourdeilles

dordogne château bourdeilles

dordogne château bourdeilles

Un meuble m’a particulièrement fait sourire. Les frères Bogdanov sculptés sur un meuble au 17ème siècle, extraordinaire, n’est-ce pas ?

bogdanov-bourdeilles

Et surtout, on nous a proposé de découvrir le château et ses jardins autrement. En jouant à un mix entre Fort Boyard, Koh Lanta et l’escape game en plein Moyen-âge.

dordogne-château-bourdeilles

J’ai 7 ans, je viens de te dire. Ma copine Marion aussi. On s’est désignées chefs d’équipe, et que les plus forts gagnent. (Ce sera moi.) (ne la crois pas si elle dit l’inverse sur son blog à elle.)

Entre jeux de memory, course jusqu’en haut de la tour, d’où la vue est à couper le souffle, guidage à l’aveugle dans le labyrinthe, reconstitution de puzzle et essai au tir à l’arbalette, on a appris plein de choses sur le château. Pas le temps d’avoir faim, soif, ou envie de faire pipi.

dordogne château bourdeilles

Y’a que les chats qui prennent le temps de se poser à Bourdeilles !

Ce jeu, il a lieu chaque jeudi soir en juillet/août. J’ai immédiatement envoyé un message au N’Am pour bloquer une date, avec les enfants et les copains. J’ai hâte, parce qu’on a fait qu’une moitié de jeu (ils nous attendaient pour manger à l’atelier des sens et concrètement, leur repas ne pouvait PAS se louper !) mais c’était vraiment l’éclate totale !

Du coup, j’étais un peu plus légère pour visiter le cloître de Cadouin. Ici pas de jeu, mais une ambiance propice au calme. S’asseoir et regarder le soleil décliner sa lumière sur les murs, le voir jouer entre les sculptures, s’interroger sur le saint suaire et les légends qui l’accompagnent, et sur la ferveur des gens de l’époque. Prendre le temps d’admirer, de détailler, de se poser. (de casser son téléphone aussi, mais bon, ça, c’est la vie !)

cadouin

cadouin

On a eu, cerise sur le gâteau, l’immense privilège de pouvoir faire une dégustation à la fermeture du cloître. Un moment incroyable, et pas seulement grâce au Monbazillac, au foie gras et au divin pâté de foie gras d’Oie truffé et Canard mi-cuit et Monbazillac, orchestré par Le foie gras du Périgord. (l’extase les gars, l’extaaaase !)

cadouin

cadouin

cadouin

Alors oui, visiter le château de Bourdeilles et le cloitre de Cadouin avec des enfants, c’est possible… la preuve, j’ai adoré !

Pour visiter le château de Bourdeilles –> ici 

Pour visiter le cloître de Cadouin –> ici

Blog trip avec Mademoiselle Voyage, Trace ta route, Globe Trotting et Les baroudeurs.

Et pour commencer à te faire un carnet de route sur la Dordogne, j’ai mis en place une nouvelle catégorie, ici , qui va s’enrichir au fur et à mesure !

EnregistrerEnregistrer

One thought on “Séjour en Dordogne : Bourdeilles et Cadouin.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :