L’année des O.

Oh là là…

On l’a vu…

On a craqué.

Ô petite bouille d’ange !

Ossitôt, ce fût le coup de foudre.

Oui, mais, comment on l’appelle ?

O début, on a pensé à Oliver, comme le twist mais pas la danse.

Ouais… Oslo ? On a eu peur de la prise d’Otages.

Oh my God ? Oskours ? OhQuilestbeau ?

On voulait Oedic, comme l’île au large de Quiberon. Mais Niafette, pas convaincue, s’evertuait à le prononcer Edith pour nous faire enrager, c’était pas gagné. Pour se rapprocher de (l’ile) de ré, on avait Odile, mais pour un mâle, c’était pas Ok.

Okapi, Ouistiti, Oscar, Only, Opium, Orgasme ?

Ozone, pas la peine, on n’aurait pas à lui changer sa couche.

Oxmo Puccino était dans les favoris.

Oggy ? Oui mais sans cafards.

Oxford faisait anglais pour nous, mais cahiers pour les enfants.

Octave, on préférait qu’il n’y monte pas.

Omelette, ça ne se fait pas sans casser des Oeufs.

Omar ? On a déjà Matuer le Homard dans la piscine…

O pieds ? Peut-être un peu redondant.

Olaf, un peu trop libéré, délivré.

Obama, un peu trop chef d’état.

Obélix, on ne voulait pas qu’il tombe dans la marmite.

Ortie, un peu trop piquant.

Omer, un peu trop vulgaire…

On est resté sur Oliver. Jusqu’à la veille au soir, O moment de dormir…

Orson est revenu me hanter. Orson, ça sonne comme Beyoncé-Simone ou Rihanna-Hermione, les licornes.

Orson, ça fait « le fils en or ». Orson, c’est très citizen Kane. Bon, ça fait aussi la guerre des Mondes, mais ça rappelle Othello. Orson, ça fait aussi penser à Desperate Housewives.

Orson, ça se transforme en Ourson, ou en Orsu en corse. Comme un nounours.

Orson, c’est juste parfait pour le nouveau membre de la famille.

Orson, c’est notre bébé chiot ! (je spamme un peu sur Instagram mais… oh, vous feriez pareil à ma place !)

orson

O, comme l’année des O et des bas… et avec Orson, on retiendra surtout les O !

D’ailleurs, on a déjà écrit les 20 points communs entre un chiot et un enfant !

8 Commentaires

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :