Un requin dans la piscine.

Quand on est petit, on aime bien se faire peur en se racontant des histoires et en se faisant croire des choses. Apparemment, cela ne change pas tant que ça en grandissant, finalement.

Il y avait déjà eu le cas de l’arbre qui tombe en pleine nuit. Ou celui de la cabane au Canada, bien tapie au fond des bois.

Et puis, il y a eu le requin dans la piscine. C’était pour se raconter des souvenirs, au début. Avec Aurélie et Isa, on se rappelait les trucs qui nous faisaient peur, quand on était pas bien grandes.

C’était juste avant de se décider pour un bain de minuit (à faire avant minuit 10, selon Isa.)

Autant, dans la journée, on a une licorne pour se protéger …

Autant la nuit, tous les requins sont gris.

Aurélie a déclaré qu’elle n’aimait pas trop le fond de la piscine, là bas, dans le noir. J’ai plussoyé. Moi non plus j’aimais pas beaucoup trop bien.

Isa a dit que quand même, on y était bien. On a vu Orson partir en trombe, puis, tout à coup, alors que ce n’est pas son genre, aboyer comme s’il avait le diable aux trousses… ou comme si on avait un requin dans le dos.

requin dans la piscine

En riant, on s’est rappelé que dans les films d’horreur, c’était toujours la nana qui partait seule dans son coin qui se faisait dégommer en premier. C’est là qu’Aurélie a dû sortir de l’eau. Isa a applaudi. Youpi, ce serait pas elle. Mais Orson a accentué les aboiements, tentant, au choix, de me faire sortir de l’eau ou de m’arracher le bras.

un requin dans la piscine

Je suis sortie, laissant Isa chouiner qu’elle était maintenant seule dans l’eau, dans le noir, et peut-être bien avec un requin. (ce que la photo ci-dessous ne montre pas, elle avait juste peur de ne pas être dessus !)

un requin dans la piscine

Elle n’avait pas tout à fait tort pour le requin. C’est notre thermomètre de piscine.

Et je crois qu’elles m’en veulent un peu pour avoir mis une bonne semaine en plus à découvrir que finalement, on avait de la lumière dans la piscine !

requin dans la piscine

 

10 Commentaires

  • Flying-mama 21 août 2018 à 17 h 13 min

    Je n ai jamais eu peur de ce requin au fond de la piscine. JAMAIS! Enfin un tout petit peu peut être..

    Répondre
  • Ritalechat 21 août 2018 à 20 h 37 min

    Au tout début, je me suis dit: Tain à tous les coups elle ne sait pas qu’elle a de la lumière dans la piscine!! On devrait bien s ‘entendre je pense!! bisous!!

    Répondre
    • mamanbavarde 31 août 2018 à 13 h 41 min

      Parfois, je me fatigue. Mais souvent, je me fais rire !

      Répondre
  • Bouille de Gum 24 août 2018 à 12 h 46 min

    J’adore 😉
    Une anecdote géniale qui vous fera rire longtemps entre vous 😉

    Répondre
  • La récap bavarde du mois - Chut ! Maman bavarde ! 2 septembre 2018 à 10 h 14 min

    […] du kayak, sauter dans la piscine, faire une séance photos avec les copines, flipper d’un requin dans la piscine, fêter les non anniversaire… On était crevés […]

    Répondre
  • Agathe 4 septembre 2018 à 10 h 32 min

    Et la lumière fut !

    Répondre
  • La séance photo improvisée. - Chut ! Maman bavarde. 7 octobre 2018 à 13 h 21 min

    […] Et bien évidemment, j’ai adoré les coeurs gonflés avec des confettis dedans. Pendant trois jours, on a réfléchi et idéalisé ce qu’on allait faire avec. Ce serait des photos d’art, pour le moins. Et puis, vous savez ce que c’est, un apéro en entraîne un autre, une baignade suit une longue discussion philosophique, et parfois, même, on flippe du requin dans la piscine. […]

    Répondre
  • La récap bavarde du mois - Chut ! Maman bavarde. 7 octobre 2018 à 13 h 30 min

    […] du kayak, sauter dans la piscine, faire une séance photos avec les copines, flipper d’un requin dans la piscine, fêter les non anniversaire… On était crevés […]

    Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :